raisin
Pierre Le Roy, le père des AOC
raisin

Pierre Le Roy, le père des AOC

26/02/2019 / Ils parlent de nous
« Moins de vin mais meilleur » : la devise du père fondateur !


« Moins de vin mais meilleur »

Arrivé à Châteauneuf-du-Pape en 1919 après avoir épousé Edmée Bernard Le Saint, propriétaire du Château Fortia, le Baron Le Roy de Boiseaumarié sera pendant de nombreuses années une des figures les plus illustres du monde viticole français. Il est le fondateur du Syndicat des Vignerons de la Vallée du Rhône et bataille pendant de longues années avec les tribunaux pour obtenir la reconnaissance de l’appellation Châteauneuf du Pape. Grâce à lui, à son complice Joseph Capus, sénateur de la Gironde et à de nombreux viticulteurs du village, Châteauneuf-du-Pape deviendra, en 1936 la première Appellation d'Origine Contrôlée de France.

En 1938, il organise la Fête nationale des vins de France dans les Côtes du Rhône et reçoit le président de la République Albert Lebrun. En 1949, il est élu à la présidence de l’Office international de la vigne et du vin, parcourant le monde et martelant sa devise « Moins de vin mais meilleur ». Fatigué par ses multiples activités et le poids de ses responsabilités internationales, il démissionne de la présidence de l’OIV en 1963.

Le Baron Le Roy contribuera également à la création de l’Institut national des appellations d’origine. Il en deviendra le président en 1947 et le restera jusqu’à sa mort, en 1967, arbitrant durant plus de trente ans la consécration des appellations françaises.

Pionnier à l'origine de l'INAO et de la création des AOC françaises, le Baron Le Roy a su marquer l'histoire du vin français. 


Autres actus